un village français sur le divan (2)

Suffirait-il donc d’applaudir en compagnie d’un public conquis un documentaire au cinéma La clef (le seul à projeter le film) sur un village en transition écologique pour être labellisé acteur de la transformation de notre pays?

Suffirait-il donc pareillement depuis ce dimanche 27 novembre de penser avoir trouver le graal de toutes les grâces politiques en la personne de François Fillon transposé en l’espace de 15 jours en croisé de Montaigne et du Général de Gaulle qui aurait eu pour percepteur la quintessence du Génie français?

Suffirait-il de crier au loup du Front pour facilement gagner les élections et redonner une fierté à notre pays à qui  les électeurs frontistes, souvent amers, souvent déçus et tout aussi respectables clament leur attachement.

Suffirait-il donc de penser que travailler  à une vie calme et collaborative avec les Associations que je préside puisse être  suffisant pour créer un socle d’échange de savoirs pour les décideurs locaux?

Non il ne suffit pas de faire, encore moins de faire savoir, l’essentiel pour un village, un homme politique, un peuple, une action associative est de

Poser des ponts,

Réaliser des rêves,

Après la chute se relever et les garder vivants

Afin de

Penser à un destin commun afin que tous les français se sentent véritablement entraînés dans une spirale de succès,

Notre pays est grand, notre pays est beau, notre pays en vaut la peine

img_3258

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *