un moment simple un village sur le divan: Ungersheim

Le film de Marie-Monique Robin « Qu’est-ce qu’on attend? » projeté dans une salle de cinéma parisien La Clef ce dimanche 27 Novembre, vaut bien  une page de blog ou même plus 2 pages de blogs

Ceci est la première ,

Avant la lecture cliquez ICI : https://youtu.be/QwLvYV301MA

Entre écologie et pauvreté volontaire ou non, entre expérience collaborative et vote Frontisteungersheim-22_-_v1

Il existe de ces moments forts et simples dans une vie , qui exigent à la fois beaucoup de foi et un peu de recul à l’exemple d’ Ungersheim : Jean-Claude Mensch y  est  Maire depuis 1989 cet ancien mineur montre l’exemple de la transition vers une société décarbonée. .

« Au début, mon engagement était social. La première mission, c’est la défense des défavorisés, l’altruisme, le respect de l’autre. » « Au début, mon engagement était social. La première mission, c’est la défense des défavorisés, l’altruisme, le respect de l’autre. »

Il réalise la synthèse de son futur passé et présent  grâce à la La potasse, minerai rose orange, est bien connue des agronome, elle fait partie des  trois engrais miracles de l’agriculture – le trio « NPK » –, entre l ’azote et le phosphore. Ungersheim en a exporté dans le monde entier, participant ainsi à la révolution agricole productiviste.

Alors que le Front National y réalisa 55% des voix aux Régionales 2015, le Maire un temps adhérents aux Verts y applique depuis quelques années l’expérience ville en Transition en déclinant sur divers aspects locaux spécifiques- maisons des cultures  construite en matériaux locaux, coopératives du trèfle Rouge-, … (1)

A suivre

 

 

Ce contenu a été publié dans Architecture soutenable, économie soutenable, philosophie, Usuels&usages, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *